droits parentaux

Droits parentaux leurs __gVirt_NP_NNS_NNPS<__ droits parentauxdroits parentaux

Les droits parentaux décrit la relation juridique entre le parent et l’enfant. Cette relation juridique comprend la responsabilité du parent de soutenir financièrement l’enfant, le droit du parent à la garde, à visiter avec l’enfant, de prendre des décisions éducatives, religieuses, médicales ou pour l’enfant.

Avant l’adoption peut avoir lieu, l’enfant doit être juridiquement libre d’être adoptée. Cela signifie que la relation juridique entre les parents biologiques et l’enfant a été terminé. Une fois que la relation se termine, le parent ne peut plus fait la décision au sujet de l’enfant.

Abandon des droits parentaux
(Agence Adoption)

Une cession des droits parentaux est lorsque les parents biologiques de l’enfant accepte de renoncer à leur droits parentaux volontairement. La remise des parental droits est irrévocable. Cela signifie qu’il est une décision permanente et ne peut être annulée ou modifiée.

La cession peut être conditionnelle ou inconditionnelle. Dans une reddition conditionnelle, les parents biologiques peuvent conserver certains de leurs droits parentaux, tout en permettant à l’enfant d’être adopté. Cela pourrait être un mot à dire qui adopte l’enfant et le droit de visiter le contact et visite avec l’enfant après l’adoption. Ceci est connu comme une adoption ouverte. Dans une capitulation sans condition, les parents biologiques ont renoncé à tous leurs droits parentaux, y compris le droit de communiquer ou de communiquer avec l’enfant.

Résiliation des droits parentaux
(Enfant en Agence de placement)

Une résiliation du droit parental qui se passe quand une agence de la ville (comme NYC Administration pour les Services à l’enfance – ACS) ou organisme de placement familial dépose une pétition en Cour de la famille demandant au juge de mettre fin à ses droits parentaux d’un parent. La pétition doit donner un terrain (de raison juridique) pour la résiliation. Il y a cinq raisons juridiques pour mettre fin à ses droits parentaux: l’abandon, la négligence permanente, la maladie mentale, un retard mental, et de graves et d’abus répétés.

Les parents ont le droit à un avocat gratuit, nommé par le tribunal pour une affaire de licenciement si le juge estime que le parent ne peut pas se payer un avocat. Un parent ne peut pas porter une affaire de licenciement contre l’autre parent dans une affaire de garde.

Dans un cas de résiliation, il y aura un procès appelé une audience d’enquête. C’est là l’autre côté essaie de prouver les motifs de résiliation. Le juge a décidé après l’audience d’enquête ou non vos droits parentaux seront terminés.

Si le tribunal a mis fin à vos droits parentaux, vous pouvez appeler de l’ordonnance de résiliation. Ceci est quand vous demandez un tribunal supérieur d’examiner l’ordonnance de cessation Cour de la famille. Vous avez seulement 30 jours à compter de la date à laquelle l’ordonnance a été rendue à interjeter appel d’une ordonnance de la Cour de la famille.

Informations connexes:

Source: www.nycourts.gov


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 7 =